^Haut de page

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Bienvenue sur notre site

www.asapac.fr

ASAPAC et moi,

On découvre l'Afrique

Association des Amis du Paysan d'Afrique Centrale

En 2007, l’Association Paysanne de Développement s’est investie dans la recherche de financement pour la construction d’un collège d’enseignement secondaire et a contacté l’ASAPAC. Par son intermédiaire, le Conseil Général de l’Essonne et le Conseil Régional d’Île de France ont accepté de soutenir ce projet assez important.

Lire la suite : La construction d’un collège d’enseignement secondaire à Bendang (Tchad)

Fournitures scolaires : En 2005, au cours des différents suivis de projets, l’ASAPAC a souvent reçu des demandes de fournitures scolaires et particulièrement de livres pour le cycle primaire et secondaire. Un des membres de l’association, d’origine centrafricaine, professeur à Laval, s’est proposé de répondre à ces demandes. Avec ses élèves, il s’est déplacé dans tous les collèges de la ville pour collecter 4,5 tonnes de livres qui ont ensuite été classés et empaquetés. Les membres du bureau de l’association se sont rendus à Laval pour remercier les directeurs d’établissements donateurs et répondre aux questions des élèves sur la Centrafrique.

Objectifs : Soutenir des étudiants de familles modestes en leur offrant les fournitures scolaires et ordinateurs pour leurs lycées.

Réalisations :

Il a fallu trouver le financement d’un conteneur de 20 Dry auprès du Conseil Général de l’Essonne. Grâce aux bonnes relations de l’ASAPAC avec l’organisation Appel Essonne, un hangar de stockage gratuit à Wissous a pu être trouvé. Avec les livres, 400 kgs de matériel médical pour l’hôpital communautaire de Bangui, ainsi que 2,5 tonnes de matériel de culture attelée et de motorisation intermédiaire destiné au village de Bosangoa, ont été expédiés.

Ordinateurs : À Bangui, l’ASAPAC est représentée par un Centrafricain bénévole qui réceptionne les envois aériens. En échange, l’association essaie de l’aider autant que possible. Ainsi, il a pu créer une petite école d’informatique avec des ordinateurs complets envoyés par l’ASAPAC. Par son intermédiaire, l’association a pu fournir également des ordinateurs complets aux sœurs du Lycée Pie XII qui en avaient fait la demande. Tous ces ordinateurs viennent d’une société d’assurance, contact pris grâce à l’Association Développement et Solidarité.

Résultats :

Ce matériel acheminé par voie maritime et aérienne est arrivé à Bangui & a été remis aux destinataires. La distribution des livres ne s’est pas déroulée comme prévu initialement avec les partenaires du ministère de l’éducation centrafricaine. En définitive, l’ASAPAC a fait le nécessaire pour les distribuer librement aux lycéens de Boganda.

 

Lors des nombreuses missions effectuées à Batangafo, l’ASAPAC a bénéficié de l’hébergement et du véhicule d’un orphelinat tenu par un couple de Français chrétiens protestants. Depuis 1956, ce couple a sauvé des nouveaux nés ayant survécu au décès en couches de leur maman, malgré la coutume locale exigeant de les enterrer vivants avec leur mère ! C’est ainsi que 118 orphelins ont été pris en charge par ce couple dans cet orphelinat dénommé « Le Bercail ». À l’heure actuelle, l’un de ces orphelins a terminé ses études en France et a obtenu son diplôme d’ingénieur informaticien. La majorité de ces orphelins se sont mariés, sont devenus pères ou mères de famille et se sont installés près du « Bercail » vivant d’agriculture et d’élevage.

Objectifs : Améliorer le quotidien des orphelins en leur installant des sources d’énergie électrique et en facilitant leur accès à l’eau potable. 

Réalisations :

Pour cet orphelinat, l’ASAPAC a pu récupérer gratuitement et expédier à Batangafo un groupe électrogène de 23 KVA, donné par la Société Dalkia d’Évry. Ce groupe a remplacé ceux existants, mais très anciens. Il assure encore aujourd’hui l’éclairage de l’orphelinat et permet la projection de cassettes vidéo (dessins animés) pour les enfants. L’ASAPAC a également fourni des ordinateurs complets, fonctionnant grâce à ce groupe, pour l’initiation des élèves de 3ème à l’informatique. La Mairie de Massy et E.M.I. (Échanges Massy International) ont contribué à l’installation de panneaux solaires photovoltaïques pour l’exhaure de l’eau d’un forage présent sur la concession, mais non exploité jusqu’alors. En effet, l’eau potable consommée par les enfants était tirée d’un puits, mais devait être filtrée par une multitude de filtres à bougie. Désormais, la pompe électrique fonctionne dès le lever du soleil. Le résultat de cette opération est l’éradication complète des maladies infantiles dues à l’eau pollué. Depuis quatre ans, avec le Conseil Municipal des Enfants de la Mairie de Massy, soucieux d’inclure une action humanitaire dans son programme annuel, organise chaque année en septembre une collecte de fournitures scolaires à la sortie d’un grand supermarché de Massy. Ces fournitures scolaires sont ensuite expédiées principalement sur l’orphelinat de Batangafo. Des vêtements d’enfants et des jouets sont aussi envoyés régulièrement sur ce site. Une correspondance a même vu le jour entre les enfants de l’orphelinat et ceux du Conseil Municipal de Massy.

Résultats :

L’éclairage de l’orphelinat, la purification d’eau et l’expédition du matériel scolaire et autres font de l’ASAPAC, un partenaire soucieux de l’amélioration du quotidien et de l’avenir de ces enfants.